Larme de bonheur

SONY DSC

Les premières larmes – de bonheur bien sûr – au Clos de Tsampéhro. Cette goutte de sève sur un plant d’Heïda (Savagnin Blanc) annonce le réveil de la vigne et l’arrivée du printemps. L’hiver long et rigoureux qui se termine va certainement retarder de quelque semaines l’éclosion des bourgeons. Il est également temps pour Emmanuel Charpin (intronisé récemment…paysagiste du Clos !) de tailler la vingtaine d’arbres fruitiers qui tiennent compagnie aux milliers de ceps de vignes. Après les nombreux travaux et aménagements effectués au fil des ans, le Clos commence vraiment à avoir fière allure.