Technique du chai

SONY DSC

Les dernières finitions du Chai du Tsampéhro sont en cours…L’endroit surprend d’abord par son volume et sa sonorité de « cathédrale ». Les barriques, posées sur leur support à roulettes, semblent être presque en lévitation. Ces supports, conçus spécialement pour le Clos de Tsampéhro, permettent une rotation complète du fût pour faciliter certains gestes oenologiques. Bientôt, une rampe tubulaire diffusera de la vapeur sèche pour maintenir une humidité constante, garante de conditions d’élevage optimales. Le système d’éclairage permettra de moduler la luminosité selon les besoins du travail de l’oenologue Vincent Tenud ou ceux – souhaités moins invasifs – des visiteurs d’un jour. Aujourd’hui, ce sont déjà presque 25’000 « futures » bouteilles de La Romaine et du Clos de Tsampéhro qui attendent leur heure sur l’un des trois niveaux de cet « amphithéatre ». Cependant, la capacité d’entreposage du chai se monte à plus de 180 barriques, ce qui laisse encore une marge confortable aux deux domaines pour affronter une augmentation des durées d’élevage ou des volumes.