Optimisation fiscale…

SONY DSC

La « part des anges » évoque poétiquement le phénomène d’évaporation d’une petite quantité de vin de chaque barrique lors de la phase d’élevage. Pour éviter que le vin ne s’oxyde au contact de la poche d’air ainsi créée, on « ouille » en France ou on « recape » en Suisse, ce qui consiste simplement à rajouter régulièrement du vin dans chaque fût. Afin de réduire cet « impôt ecclésiastique », mais aussi de favoriser une maturation optimale des vins, il est essentiel de maintenir une hygrométrie constante et adaptée dans le chai. Dans sa quête d’excellence, le chai du Clos de Tsampéhro se dote d’une installation innovante et « sur mesure »: une conduite cintrée en acier inoxydable qui diffusera bientôt une vapeur d’eau ionisée et osmosée, alimentée par un générateur complexe de « brouillard ». Le système se gère de manière autonome grâce à l’implantation d’une sonde hygrométrique au cœur du chai permettant ainsi de garantir les  80% d’humidité requis. Pourvu que les anges ne soient pas trop rancuniers…

Une réflexion sur “Optimisation fiscale…

  1. Pingback: Au frais…le chai ! | Tsampéhro

Les commentaires sont fermés.