Noël avant l’heure

SONY DSC

Très belle surprise récemment pour les Tsampéhristes: nous avons pu acquérir les deux dernières parcelles composant le versant principal du lieu-dit « Tsampéhro » – magnifiquement exposé sud-ouest. Au début de ce printemps 2014, c’est donc un des derniers volets de la réhabilitation des vignes du Clos de Tsampéhro qui se joue. L’arrachage et le réencépagement sont confiés à l’expert incontesté Antonio, secondé exceptionnellement pour l’occasion par Vincent, extrait tout exprès de sa cuverie…Les parcelles nouvellement acquises étant adjacentes à celles déjà existantes de Chardonnay (cépage entrant dans la composition du Clos de Tsampéhro Extra Brut), c’est tout naturellement ce même cépage que nous avons choisi de planter. Travail physique, l’opération consiste en premier lieu à faire place nette des « vieux bois ». En effet, leur pourrissement en sous-sol pourrait nuire à l’enracinement des jeunes vigne. Puis, c’est l’étape minutieuse de la plantation à la main – cep par cep – qui suivra. Le soin apporté à ces interventions sont capitales, car aujourd’hui, quand on plante une vigne, c’est pour 100 ans !