Tsampéhro…au pied du Top Ten !

Derek 8

Le dénouement du championnat du monde de « Ice Cross Downhill » s’est joué ces dix derniers jours au Canada, avec deux épreuves finales à Sherbrooke (dernière course de la Riders Cup) et à Edmonton (dernière course de la RedBull Crashed Ice Cup). Mais avant de se déplacer au pays du sirop d’érable pour le feu d’artifice final, « notre » athlète Derek Wedge avait d’abord réalisé une belle 7ème place à Laajis en Finlande, puis brillé sur une piste extraordinaire à Belfast en Irlande, en se plaçant encore une fois en 7ème position, au porte de la finale de l’épreuve ! En effet, après avoir aisément remporté ses séries des seizièmes, huitièmes et quarts de finale, Derek a du s’avouer vaincu en demi-finale devant les trois grands favoris du moment…Au classement général, il conservait cependant son neuvième rang, avec encore une vraie possibilité d’accéder au Top Five du championnat si le Canada lui réussissait.

C’est donc gonflé à bloc que Derek s’est envolé d’abord vers Sherbrooke et aux entraînements qualificatifs c’est lui qui « pose » le meilleur temps, devant les canadiens qui jouent « à domicile »…mais durant la course, une méchante « touchette » avec un autre rider lui vaut de se blesser sérieusement à l’épaule. Il finit tout de même neuvième et engrange 85 points importants. Samedi dernier, transfert rapide vers Edmonton pour la toute grande finale, avec toujours un espoir numérique de terminer dans le Top Five…si Derek sortait le grand jeu ! Malheureusement, handicapé par sa blessure, Derek ne se place qu’au 22ème rang.

Courses d’entrainement filmée par Derek Wedge sur la piste canadienne d’Edmonton

Après tout cela, et avec le système de point qui élimine le moins bon rang du championnat en Riders Cup et le moins bon rang en RedBull Crashed Ice Cup, Derek est à égalité aux points avec le dixième concurrent au classement général final, mais avec un meilleur rang absolu dans une des courses, c’est ce dernier qui clôture le Top Ten. Derek Wedge termine donc 11ème au général, sur 255 concurrents classés en course au total. Le canadien Scott Croxhall est lui sacré champion du monde 2015, devant un américain, et trois autres canadiens…

Bravo Derek ! Tu as porté haut les couleurs de la Suisse et du Clos de Tsampéhro dans cet impitoyable championnat 2015. Merci pour les belles et fortes émotions, bon repos, et on se réjouit de suivre tes prochaines aventures !

Derek 9