Escapade bourguignonne: étape 2 !

Etape 2: le programme du jour s’annonce chargé… et comme nous ne pouvions séjourner en Bourgogne sans visiter l’un de ses fameux négoces, nous débutons par une visite à la Maison Louis Jadotau cœur même de la ville de Beaune. Nous sommes reçus par Pierrick Prevost, l’un des principaux responsable commercial de l’établissement, et au vu de l’ampleur de l’espace de vinification, la taille de l’entreprise se devine aisément…Fondée en 1859, l’exploitation contrôle aujourd’hui 225 hectares en A.O.C. parmi lesquelles bon nombre de noms prestigieux et de Grands Crus ! Nous en découvrons d’ailleurs quelques-uns par une dégustation sur pièce, puis en flacons avec quelques millésimes plus anciens, tous estampillés d’une tête de Bacchus, symbole de Louis Jadot.

Bourgogne 7

 Une (petite) partie des chais de la maison Louis Jadot.

Nous prenons ensuite le chemin de la tonnellerie Cadus, un des fournisseurs existants de la cave La Romaine, afin d’évaluer l’adéquation de certaines de ses barriques pour élever une partie des vins du Clos de Tsampéhro. Cela reste toujours une expérience impressionnante que de se plonger dans l’univers des tonneliers, un peu comme si l’on pénétrait dans l’antre de Vulcain ! Du parc de séchage des merrains à l’expédition, nous parcourons les nombreuses étapes de la réalisation des fûts, accompagnés des explications avisées d’Antoine de Thoury. L’expérience est très sensorielle, à la fois sonore et aromatique.

Un aperçu graphique de la fabrication des fûts à la Tonnellerie Cadus

Enfin prêt pour une nouvelle dégustation, nous prenons la direction des hauts de Pernand Vergelesses pour rejoindre la propriété de Monsieur de la Morinière: sa famille possède et dirige le fameux Domaine Bonneau du Matray, célèbre pour la valorisation de l’appellation Corton Grand Cru. Le domaine de onze hectares se consacre exclusivement à l’élaboration de deux vins: le blanc Corton-Charlemagne Grand Cru et le rouge Corton Grand Cru. Pour résumer, le vignoble regroupe les meilleures parcelles de la colline de Corton et le domaine maitrise à la perfection ses vinifications. Des vins de très grandes classes, qu’il est nécessaire de laisser se bonifier en cave une bonne dizaine d’années, afin d’en révéler toutes les qualités.

IMG_7014 - 1

Mais, au-delà du privilège de goûter quelques magnifiques flacons de sa production, Monsieur de la Morinière partage aussi très généreusement avec nous sa passion et ses immenses connaissances oenologiques. Et juste avant le déjeuner, nous quittons à regret cette impressionnante personnalité, non sans lui faire promettre toutefois de venir nous rendre visite prochainement au Clos de Tsampéhro !

Bourgogne 2