Escapade bourguignonne: la suite !

Jour 2 (Suite). Après notre visite au domaine Bonneau du Matray, nous prenons congé à regret de Monsieur de la Morinière pour rejoindre un autre haut lieu de la viticulture bourguignonne, à savoir la cuverie des Hospices de Beaune. Nous y sommes accueillis pour une visite privée par une personnalité féminine – Ludivine Griveau – sur laquelle tous les projecteurs de la profession se sont braqués récemment: en effet, depuis la création des Hospices par le chancelier du Duc de Bourgogne et son épouse Guigone de Salins, jamais une femme n’avait pris la direction du prestigieux établissement. Entre multitude d’appellations prestigieuses, cuverie moderne et chai à barriques de grande tradition, nous prenons rapidement la mesure du défi qui l’attend !

IMG_7028 - 1

Ludivine Griveau, œnologue et régisseuse des Hospices de Beaune

Ludivine nous propose une dégustation privilégiée de nombreux crus en bouteille, au cœur d’un chai étonnamment vide…Situation rare mais finalement logique puisque toute la production est vendue au cours de la mythique « vente aux enchères » automnale. Cela permet encore aujourd’hui, selon le souhait des fondateurs, de subvenir aux frais de gestion de l’hôpital local.

Panorama Hospices 2 - 1

Un vue du chai des Hospices de Beaune, étonnamment vide.

Ragaillardi, nous reprenons la route en direction du magnifique village de Meursault pour notre dernière étape « technique » du jour chez François Mikulski. Nous souhaitions découvrir in situ le domaine de ce vigneron au crédo affirmé: authenticité, pureté et élégance ! Accueil chaleureux, même si nous devons intégrer un groupe éclectique de visiteurs, dont fait partie Feliciano Giadi, une des six « icônes du vin suisse » du Gault et Millau 2016 !

Le Domaine François Mikulski, avec vue sur la côte de Beaune.

Le domaine étant relativement peu accessible aux visiteurs, c’est un vrai plaisir que de découvrir ses vins tendus et racés avec, au final, un bilan au-delà de nos espérances. Repérant facilement les valaisans, François Mikulski nous invite, une fois le reste du groupe reparti, à partager l’apéritif sur sa terrasse familiale, en commençant par…une bière rafraîchissante ! Belle opportunité d’échanger plus en profondeur sur nos pratiques viticoles respectives.

IMG_7069 - 1

Un bon moment de partage brassicole…