Haute Couture et Tsampéhro – bis !

hermes-2016-6

Suite au beau succès de l’édition 2015 des « Vendanges de Genève », Tsampéhro a pu retrouver – cette année encore – l’ambiance feutrée de la Boutique Hermès au cœur de la cité de Calvin. Le trio d’ambassadeurs du Clos (Emmanuel, Carmen et Maurice) a donc été mobilisé afin d’associer haute-couture et beaux flacons…le temps d’une dégustation réservée aux clients et amis de la célèbre enseigne.

hermes-2016-1

Au programme: Clos de Tsampéhro Rouge et Clos de Tsampéhro Extra Brut, spécialement accompagnés de bouchées gourmandes concoctées par le chef du restaurant « La Réserve » !

 hermes-2016-2

Vendanges 2016…!

Les vendanges touchent –  enfin – à leur fin et nous souhaitions partager avec vous quelques belles photos de cette période un peu magique. Et maintenant que la plupart des raisins sont en cave, nous osons même un tout premier commentaire climatique du millésime: un hiver caractérisé par sa douceur, suivi d’un printemps plutôt chaotique, humide et favorable à toutes les complications viticoles, aura tout d’abord donné du fil à retordre à toute la profession. Pour Joël et son équipe, la pression du mildiou et de l’oïdium dans le Valais Central face au choix assumé d’une stratégie de lutte « biologique » au Clos de Tsampéhro aura nécessité une attention de tous les instants jusqu’au mois d’août. L’été fut cependant particulièrement sec et chaleureux et permis une belle concentration des baies dans un équilibre idéal. Au final, des raisins de très belle qualité auront rejoint le chai. Au moment de rédiger ce billet, seuls manquent à l’appel nos deux cabernets (Sauvignon et Franc), qui profitent encore des dernières journées ensoleillées pour parfaire leur maturité…

Cliquez sur les photos pour afficher le diaporama…

Bonne année… et en route pour 2016 !

IMG_0406 - 2

L’année 2015 nous aura permis de concrétiser quelques belles avancées: au Clos, de nombreux travaux d’aménagement ont été réalisés (porche d’entrée, réfection de mûrs en pierres sèches, plantations d’arbres fruitiers, etc.) et à la cave, de nouveaux équipements de climatisation, ainsi qu’une chambre froide et des nouvelles cuves tronconiques ont été baptisés pour l’élaboration d’un millésime qui s’annonce…exceptionnel ! Et cerise sur le gâteau : les vins de Tsampéhro ont été référencés par le guide Gault & Millau dans sa sélection des 100 meilleures caves de Suisse.

En route maintenant pour le millésime 2016 ! Réunis au Clos pour son repas de fin d’année, le Team Tsampéhro vous souhaite une année riche en émotions et en bons moments bachiques ! C’est aussi l’occasion pour nous de vous REMERCIER chaleureusement pour votre fidélité.

Merci à nos conférenciers de l’année (Roberto Bolognési, Damien-Jérôme Evequoz et David Pasquiet) qui ont partagé avec nous leur passion durant nos séances de l‘Invité du Tsampéhro.

Merci aux nombreux « followers » de ce blog et de notre page Facebook pour l’intérêt que vous portez à nos aventures (plus de 50’000 « vues » depuis le lancement !).

Merci aux restaurateurs et cavistes de renom, toujours plus nombreux, qui nous font confiance en référençant nos vins. Grâce à nos échanges et à vos précieux retours, vous nous permettez de progresser encore.

Et merci aussi et surtout à tous les oenophiles passionnés qui, par leurs réservations et leur commandes, nous transmettent une belle énergie pour poursuivre notre quête de perfection!

Vendredi….Saint-Violier !

Il y a quelques semaines, une joie sincère nous a envahi lorsque nous avons appris que le chef sommelier du Restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier (3 étoiles Michelin, 19/20 Gault & Millau…) avait référencé notre Clos de Tsampéhro Rouge, Edition I sur sa prestigieuse carte des vins. La tentation était dès lors trop forte pour les tsampéhristes pour ne pas réserver une belle soirée sur place afin de savourer une des meilleures cuisines du monde tout en dégustant – entre autres beaux flacons – « notre » Clos de Tsampéhro. Ce fut donc chose faite Vendredi Saint dernier, où cela ressembla davantage pour nous à une Saint-Violier, tant les talents du chef Benoît Violier et de sa brigade nous ont complètement soufflé. Quelle fête ! Accueil, service, couleurs, produits, textures, saveurs, cuissons…tout était sublime…

VIOLIER 1

Le Maître Benoît Violier et trois afficionados tsampéhristas

Même le boss Joël Briguet, qui d’ordinaire « psychote » sur le boeuf et ses mille déclinaisons, a englouti mollusques et caviar osciètre, morilles blondes et brunes, foie gras de canard des Landes, grenouilles, langoustine Royale, St-Pierre et pigeon de Bresse..c’est peu dire. On nous a même régalé – hors menu s’il vous plaît – d’un magistral soufflé au fruit de la passion « façon Girardet »…une tuerie. Bref, un beau moment d’éternité entre compagnons d’aventure. Un immense merci aussi au chef sommelier Michele Caimotto, qui pose ici gentiment au côté de Christian Gellerstad  (et d’une bouteille du Clos de Tsampéhro…) et qui nous a époustouflé par des accords mets-vins irréprochables et créatifs, avec en point d’orgue un Bonnes-Mares d’anthologie (Domaine d’Auvenay, 2003).

VIOLIER 2

Un nouveau rendez-vous est pris en décembre – avec Manu Charpin cette fois (excusé ce vendredi pour paternité récente) – pour se sustenter des plats de chasse, toute grande spécialité du chef Violier.

P.S. ce magnifique dîner nous rappelle qu’il nous faut vous communiquer la jolie liste des restaurateurs et cavistes qui nous ont déjà fait confiance pour cette Edition I du Clos de Tsampéhro. Ce manquement sera corrigé dès le prochain billet de ce blog !