Edition III – Vendange 2013

Vignoble valaisan

Le millésime avait débuté par une période marquée par des températures relativement fraiches, sans gelées. La vigne débourre donc avec du retard et expose sa floraison à un mois de mai froid et pluvieux. La coulure dépendante du contexte climatique laisse déjà entrevoir de sérieuses baisses de rendement inhérentes à la diminution de fécondité des fleurs. Le mois de juillet se révèle heureusement estival et ensoleillé mais quelques pluies renforcent la pression de l’oïdium. Mais le retard observé au printemps se répercute sur la véraison et les grappes tournent quelques jours plus tard que la moyenne. Puis un mois de septembre chaleureux et plutôt sec offre une période propice à une belle maturité. C’est seulement à la période des vendanges que les pertes de la coulure ont pu être quantifiées, avec un rendement qui s’avère être parmi les plus faible de ces 40 dernières années…mais une qualité qui laisse entrevoir un grand millésime.

SONY DSC

Clos de Tsampéhro

A la vigne, le Clos de Tsampéhro continue sa mue avec la replantation de la dernière parcelle de Cornalin et le début des réfections des guérites. La pression de l’oïdium sera bien maitrisée et n’occasionnera pas de séquelles grâce aux interventions adéquates du traitement héliporté biologique et au rigoureux suivi de Joël. Mais le phénomène physiologique de la coulure n’épargnera par la récolte du Clos et le volume attendu resteras en dessous de nos attentes, malgré l’arrivée des premières grappes issues des jeunes vignes et la recherche de petits rendements…

2013, c’est aussi l’année du lancement officiel du premier millésime du Clos de Tsampéhro avec l’avènement de notre première Édition (2011). Les trois journées d’inauguration remportent un franc succès et laissent des souvenirs impérissables dans la mémoire des 4 partenaires.

SAMEDI 23.11.2013 - 136

Caractéristiques œnologiques des vendanges par cépage

Cépage Date de récolte Vin Kg Acidité totale Oe
Chardonnay 23.09.2013 Tsampéhro Brut 620 8.90g/l 88° Oe
Petite Arvine 24.09.2013 Tsampéhro Brut 975 10.20g/l 83° Oe
Pinot Noir 23.09.2013 Tsampéhro Brut 280 8.50 g/l 88 ° Oe
Heida 15.10.2013 Tsamphéro Blanc 1305 5.20 g/l 98° Oe
Rèze 15.10.2013 Tsamphéro Blanc 568 5.60 g/l 96° Oe
Cornalin 11.10.2013 Tsampéhro Rouge 959 8.10 g/l 94° Oe
Merlot 22.10.2015 Tsampéhro Rouge 806 7.80 g/l 103° Oe
Cabernet Franc 21.10.2013 Tsampéhro Rouge 550 8.20 g/l 96° Oe
Cabernet Sauvignon 27.10.2012 Tsampéhro Rouge 518  8.10 g/l 106° Oe

Caractère des vins

  • Tsampéhro Rouge :

SONY DSC

Au premier regard, le vin révèle une belle concentration. La robe rouge grenat aux reflets bordeaux se pare de généreuses larmes, offrant intensité et profondeur. Le nez s’émancipe d’abord sur des parfums de fruits frais et de fines épices. Puis il se développe à l’ouverture dans une dimension plus posée, exprimant tour à tour le cuir, la cerise noire ou la prune fraiche mais aussi des fragrances plus empyreumatiques. La bouche reste généreuse et complexe, sur une attaque franche et pulpeuse. Malgré la jeunesse assumée d’un élevage soutenant des tanins matures et veloutés, donnant des arômes de cendre et de chocolat noir, on devine déjà des parfums multiples d’épices et de fruits rouges ou noirs. Déjà, la finale élégante se dessine mais il faudra patienter quelques années pour que ce vin révèle tout son potentiel qu’il a fort grand…

Fiche Technique du Clos de Tsampéhro Rouge III (Français)

Fiche Technique du Clos de Tsampéhro Rouge III (Allemand)

  • Tsampéhro Blanc :

SONY DSCOn retrouve immédiatement la ligne des précédentes éditions par un visuel aux nuances jaunes acacia bordées de reflets dorés. Un beau gras présage déjà d’une intéressante maturité de récolte et d’élevage. Le nez, franc et intense, témoigne d’une remarquable jeunesse par des notes de mangue, d’agrumes et de cire. Une pointe sèveuse se profile et confère au bouquet un caractère plus épicé. La bouche révèle tout de suite une agréable harmonie entre vivacité et vinosité, soutenue par des parfums exotiques de mangue, d’ananas et de propolis. On ressent aussi une structure équilibrée entre vinosité, belle amertume et une étonnante tonicité qui se prolonge dans une belle persistance.

Fiche Technique du Clos de Tsampéhro Blanc III (Français)

Fiche Technique du Clos de Tsampéhro Blanc III (Allemand)

  • Tsampéhro Brut :

La robe se profile sur une nuance jaune paille aux reflets légèrement dorés. Les bulles se présentent d’une grande finesse et nourrissent un cordon délicat et persistant. Le nez, frais et tonique, se révèle complexe à l’aération : on distingue un bouquet mêlant du zeste d’agrumes, du cédrat, une sélection de fruits secs comme la noisette ou la noix de macadamia mais aussi des notes de fleurs jaunes, du tilleul ou du cœur de brioche. La bouche, surprenante, marie finesse et vinosité, structure et fraicheur. Elle complète le nez par des fragrances de rhubarbe fraiche et d’écorce de pamplemousse blanc finalisée par une fine amertume de zeste. Quant à elle, l’effervescence offre une bulle crémeuse et soyeuse, supportant un vin nerveux, puissant, à la finale minérale et tendue, destinant cet extra brut à un usage clairement gastronomique.

Fiche Technique du Clos de Tsampéhro Extra Brut III (Français)

Fiche Technique du Clos de Tsampéhro Blanc III (Allemand)

Production

  • Tsamphéro Brut :     1’296 cols
  • Tsampéhro Blanc :   1’120 cols – 30 magnums
  • Tsampéhro Rouge :  2’700 cols – 250 magnums

Les Vins  >  Edition III