Édition V – Vendange 2015

Vignoble valaisan en 2015

Le millésime 2015 fut un cadeau pour les vignerons, cavistes et œnologues. En effet, tout s’est déroulé à merveille dès le début du cycle végétatif de la vigne. L’hiver s’est terminé en douceur. En restant frais et sec, il a empêché les ravageurs de s’installer (même la fameuse drosophile suzikii) et a permis au bourgeon de se développer progressivement sans mauvais incident tel que le gel. Cet environnement favorable a permis à la fleur de s’épanouir et de se polliniser en toute quiétude. Le mois de mai a concentré les pluies : l’idéal pour que les sols fassent des réserves. Les vignes ont pu puiser cette énergie afin de la fournir aux baies en croissance. La sécheresse s’est imposée de juin jusqu’aux vendanges. Ceci a provoqué une certaine contrainte hydrique, qui a permis de limiter les maladies et la pourriture. Le feuillage s’est développé sainement et a permis de maximiser l’effet de la photosynthèse. Ainsi, nous avons obtenu des petites baies concentrées, avec des peaux épaisses, gourmandes offrant des raisins mûrs et riches en sucre. Lors de la récolte, les tanins étaient denses mais fermes. Les nuits fraiches du mois de septembre ont fixé l’acidité équilibrant ainsi parfaitement le profil gustatif du raisin et donc des futurs vins. Les vins sont d’ores et déjà agréables mais ils augurent également un beau potentiel de garde.

 

Caractère des vins

  • Tsampéhro Rouge :

La robe est d’un rubis intense et profond, auréolé de reflets pourpres. Au nez, c’est une explosion ensoleillée de baies rouges et noires qui se dévoilent parmi des fragrances plus racées. On ressent aussi une sensation de graphite. En bouche, cerises, griottes, prunes, fraises et framboises se mêlent aux notes concentrées de mûres, cassis et myrtilles. Ce fruité intense est relevé d’épices douces telles que les clous de girofle, la vanille et finalement une pointe de poivre Tilfda qui dynamise et apporte une belle fraicheur. C’est un vin dense et juteux paré d’une texture onctueuse rappelant la crème de cerise qui s’ouvre ensuite sur des parfums de garrigue, d’olives noires, de violette et de cacao torréfié. Des légères notes réglissées apporte une impression de rondeur en fin de bouche pour terminer sur une finale subtile et persistante. Ce vin propose des tannins de grande qualité, souples et matures, qui ne demandent qu’à devenir du velours avec un peu de patience.

FICHE TSAMPEHRO ROUGE – Edition V

  • Tsampéhro Blanc :

On aborde le vin par une robe aux couleurs acacias avec des reflets jaune paille. Le nez révèle un millésime généreux par ses notes fruitées sur la pêche jaune et l’abricot bien mûr, le tout accompagné de fruits tropicaux comme la mangue. Le bouquet s’ouvre sur de fines notes de basilic et de feuilles de laurier suivi d’un caractère légèrement mentholé. En bouche, la texture grasse et charnue flatte le palais assorti d’une pointe de cire d’abeille. Des arômes gourmands et pâtissiers se distinguent des accents de thym sauvage et de sauge. Malgré sa richesse solaire, le vin garde de la fraîcheur grâce à sa longue finale iodée. Un vin blanc qui peut se suffire à lui-même mais également se profiler comme le délicieux allié de la gastronomie.

FICHE TSAMPEHRO BLANC – Edition V

  • Tsampéhro Completer :

En cours d’élevage.

  • Tsampéhro Brut :

En cours d’élevage.

  • Tsamphéro Brut : en cours d’élevage
  • Tsampéhro Completer : en cours d’élevage
  • Tsampéhro Blanc :  1’560 cols – 80 magnums
  • Tsampéhro Rouge : 5’650 cols – 300 magnums