Une Terre

SONY DSC

D’un point de vue géologique, les sols ont fait l’objet d’une analyse complète en 2009 qui a établi leur adéquation avec les plus hautes exigences en matière de viticulture. Ils sont majoritairement constitués d’éboulis calcaires plus ou moins complexes composés de schistes, sols acides, d’une texture sablo-limoneuse. Ils ont la particularité de retenir peu l’eau, d’emmagasiner la chaleur de la journée pour la rendre la nuit et de donner au vin richesse, intensité et onctuosité.

Des fumures micro-dosées sont appliquées au cas par cas en corrélation avec les observations visuelles et les analyses de sol afin de ménager les rendements au plus bas. La matière organique est apportée par le broyage des bois de taille de l’année.

Cette structure draînante du sol et les conditions climatiques particulièrement sèche du Valais Central requièrent parfois l’usage d’un système d’irrigation ancestral : les bisses, alimentés par l’eau de fonte des glaciers alpins environnants. L’eau du Clos de Tsampéhro, d’une pureté cristalline, provient directement de la fonte du Glacier de la Plaine Morte à 3000 m d’altitude. Cet apport d’eau, minime et ciblé sur les années les plus chaudes, permet d’atténuer un stress hydrique souvent néfaste à la vigne en Valais (faible profondeur des sols) et d’obtenir une vendange parfaitement mûre et équilibrée.

Un Lieu  >  Une Terre  >  Dix Cépages

Une réflexion sur “Une Terre

  1. Pingback: Tailleur "sur mesure" | Tsampéhro

Les commentaires sont fermés.